5 raisons de visiter Prague

Culture ou fête pas besoin de choisir.

Ce qu’il y a de fabuleux à Prague c’est qu’on peut y aller un week-end pour faire la fête. Nombreux sont les groupes de mecs qui choisissent d’y célébrer des enterrements de vie de garçon. En une soirée, plusieurs futurs mariés m’ont demandé mes sous vêtements. C’était bon enfant. On peut aussi s’y rendre pour toutes les activités culturelles que Prague offre. Ou les deux.

J’y suis allée 4 jours et sincèrement 3 auraient suffit. 

C’était en été et bien que la plupart des activités que je propose puissent être faites pendant d’autres saisons, je pense quand même qu’il faut découvrir cette ville lors des beaux jours pour en profiter un maximum. Cela bien sûr n’engage que moi, comme tout ce que j’écris d’ailleurs.  

Raison numéro 1 : l’art du début du XXème siècle

L’art nouveau

Découvrir ou redécouvrir Alfons Mucha (1860-1939) 

A prononcer Mouja ( comme la Jota espagnole), histoire de se faire comprendre des locaux et de briller dans lors des diners de l’ambassadeur (référence qui rappelle que je n’ai plus 20 ans).

Qui ça ? Vous ne connaissez peut être pas son nom mais vous connaissez sans doute son travail. Illustrateur, affichiste, graphiste, peintre et bien plus encore, cet artiste est une figure du style art nouveau. Il s’est fait connaitre à Paris et vous avez peut être déjà pu voir ses affiches. 

Affiches Alfons Mucha

Magnifique n’est-ce pas ? 

Ses affiches sont d’ailleurs typiques de l’Art nouveau. Les thèmes de la femme et de la nature y sont très présents. Vous remarquerez aussi les arabesques et les courbes typiques de ce style. 

Et ce n’est qu’une partie de son travail.

Alfons Mucha a su élever l’affiche publicitaire au rang d’art. 

Je vous invite à faire une chasse au trésor dans Prague pour apprécier l’étendue de son talent. 

Pour commencer et en apprendre plus sur cet artiste et sa vie, rendez-vous au musée Mucha qui se trouve tout près de la vieille ville (Staré Město, Prague 1). N’oubliez pas de faire un tour dans la boutique du musée. Dépenses garanties. 

Ensuite, lors de la visite du château de Prague, que vous pourrez voir de très loin pendant tout votre séjour, vous pourrez admirer un vitrail de Mucha dans la Cathédrale Saint-Guy. La chasse au trésor débute véritablement à ce moment là car il y a plusieurs vitraux mais un seul de Mucha. Normalement après votre visite au musée Mucha vous devriez être capable de reconnaitre son style. 

Et enfin, si vous voulez découvrir sa plus grande oeuvre et la plus engagée, il faut aller à la maison municipale de Prague. Ce lieu exposera ces oeuvres extraordinaires jusqu’en janvier 2019. 

Alfons Mucha a fait don de l’épopée slave à la ville de Prague en 1928 qui aura attendu 90 ans pour enfin les exposer. Donc profitons-en !

Je fais référence à 20 toiles aux dimensions imposantes dans lesquelles Mucha a peint la mythologie slave et l’histoire de la nation tchèque. L’histoire vue par Mucha, avec tout ce que cela implique de subjectivité et de magnificence. Il lui aura fallu 18 ans pour achever son oeuvre. 

Vous l’aurez compris je suis fan et j’ai une affiche de lui dans mon salon.

L’Art nouveau oui mais pas que. 

Le cubisme tchèque

Le cubisme est un mouvement artistique que nous devons à Pablo Picasso et à George Braque. Quelles sont ses particularités ? Pour faire court, les artistes cubistes représentent les objets et les corps en les décomposant en formes géométriques. 

Ce mouvement n’a pas donné lieu qu’à des toiles mais aussi à des objets et même une architecture. C’est ce que vous pourrez voir à Prague. 

D’abord dans le centre historique à la maison à la vierge noire (toute petite vierge noire qu’il faudra bien chercher nichée sur la façade).  

Que trouverez-vous dans cette maison ? 

Au rez-de-chaussée et au premier étage vous pourrez déguster un café, une bière, un sandwich. Bref vous sustenter. Mais pas que ! La décoration du Grand café Orient est très belle, typiquement cubiste. Vous saurez apprécier l’élégance des serveurs. 

Café orient premier étage.

Une fois la pause gourmande terminée, je vous invite à visiter le reste de cette maison qui abrite le musée des arts décoratifs dans lequel il y a des expositions permanentes et temporaires sur le cubisme. 

Si vous voulez encore plus de cubisme, montez dans un tramway ou faites une grande marche jusqu’aux maisons cubistes de Vyšehrad. L’avantage de cette longue marche, oui j’ai souffert le jour où je me suis lancée à la recherche de ces maisons, c’est que vous pourrez marcher au bord de la Vltava. 

Les façades sont très belles mais c’est vraiment à faire si vous avez du temps. 

Raison numéro 2 : les rooftops, les terrasses et les bars

Voilà pourquoi je parlais de visiter Prague plutôt lors des beaux jours. Pour profiter de ses rooftops et de ses terrasses !

Les rooftops et les terrasses

Le rooftop incontournable dans la vieille ville c’est le Terasa U-prince. Pas besoin de mots les photos et la vidéo suffiront à vous convaincre j’en suis sûre. J’ai tellement aimé que j’y suis allée deux fois et à chaque fois j’ai pu avoir une table. Cependant, ça reste un endroit prisé donc je ne vous garantie pas une place mais qui ne tente rien …

Teresa U Prince vue

Il est aussi possible de bénéficier d’une vue imprenable de la ville depuis la tour de l’hôtel de ville. En parlant de cette tour, avant d’y monter prenez le temps d’admirer sa façade de style néo-gothique et sa magnifique horloge astronomique. Si vous vous y trouvez à heure pile vous pourrez même voir les 12 apôtres. 

Vue depuis l'hôtel de ville de Prague.

Des terrasses où vous installer pour manger ou boire un verre, il y en a pléthore. Personnellement, j’ai adoré le parc Kampa qui est en bordure du fleuve Vltava et dans lequel vous trouverez plusieurs terrasses depuis lesquelles admirer le pont Charles. 

J’en profite pour signaler que si vous tenez à voir le pont vide et faire de magnifiques photos, il vous faudra vous lever très tôt. Je n’en ai pas eu le courage et je n’ai pu voir ce pont que bondé de monde. 

Revenons, au parc Kampa. Vous voulez de l’art, vous serez servis en ce lieu ! De l’art encore ? Oui ! Prague est la ville aux mille clochers mais aussi au mille styles artistiques. Cette fois-ci, je parle d’art moderne avec notamment des statues de l’artiste David Černý. Tu ne peux pas ne pas être interpellé par ses bébés géants et sans visage (Miminka Babies). 

Une fois le choc des bébés passé, je vous invite à vous balader dans le parc et partir à la recherche du mur de John Lennon. Voici venu le moment de prendre votre future photo de profil. 

Entendons nous bien John Lennon n’a jamais mis les pieds à Prague mais il reste un symbole de paix et de liberté que les étudiants tchèques se sont appropriés sous le régime communiste. 

Prenez le temps de regarder ce mur et les nombreuses inscriptions et formes d’art qui s’y trouvent. 

Mur de John Lennon.

Une fois le tour du parc terminé , plusieurs choix s’offrent à vous : 

  • Aller au château de Prague
  • Visiter le parc de Petrin
  • Traverser le pont Charles et aller faire un tour dans un bar. 
Rue de Prague

N’ayant pas fait la tournée des bars je ne peux vous en conseiller que trois mais pas n’importe lesquels.

L’absintherie rue Jilska

Pour commencer la façade est à tomber, ensuite le décor intérieur vous fera voyager à travers le temps et vous ramènera au Paris du début du XXème. Comme son nom l’indique vous pourrez y consommer un large choix d’absinthe. À vous de découvrir.

L’Hemingway Bar

Petit bar à cocktail devant lequel vous pourriez passer sans vous arrêter mais cela serait une erreur. L’ambiance est feutrée et les cocktails sont à tomber. Les barmans sont adorables et au petit soin. Tout simplement parfait !

Cocktails Hemingway bar

L’aghaRTA jazz centrum

Si vous appréciez le jazz et le blues, je ne peux que vous conseiller d’aller boire un verre à l’aghaRTA jazz centrum. Ce club situé dans la vieille ville et aménagé dans une cave offre des concerts live tous les soirs. Le mieux c’est d’aller y boire un verre à partir de 19h en attendant le concert qui débutera à 21h. Ambiance garantie. 

Raison numéro 3 : le château de Prague et son vignoble 

Le château de Prague construit au IXème siècle, situé sur des hauteurs s’étend sur 70 000 m². Ce qui en fait le château médiéval le plus grand au monde. J’ai attendu le dernier jour pour le visiter et j’ai aimé chaque moment de ma visite. 

Il faut pratiquement une journée pour visiter correctement le château, c’est pour cela que le ticket d’entrée est valable deux jours. 

En arrivant à l’entrée du château j’ai eu la chance de voir la relève de la garde. Un grand moment ! 

Qu’y a-t-il donc à voir d’autre dans ce château ?

La fameuse cathédrale Saint-Guy et ses vitraux. 

Façade cathédrale Saint Guy
Intérieur cathédrale Saint Guy
Vitraux cathédrale Saint Guy

La tour Daliborka angoissante avec ses instruments de torture. 

La basilique et le couvent Saint-George qui abrite une collection d’art bohême.

La ruelle d’Or et ses boutiques artisanales. 

De magnifiques jardins et bien d’autres choses.
Personnellement, je me suis arrêtée aux lieux que j’ai cités et c’était déjà intense. 

En redescendant du château vous aurez mérités de vous arrêter au restaurant de la Villa Richter dans lequel il est possible de déguster le vin de saint Venceslas accompagné d’un plateau de fromages. Depuis la terrasse de la Villa vous pourrez admirer les vignobles tout en appréciant le calme et la magie du lieu. 

Vue depuis la Vila Richter

Raison numéro 4 : le quartier juif de Josefov

Au beau milieu d’un quartier chic aux boutiques dont vous reconnaitrez les grandes marques se trouve l’ancien quartier juif. Il ne reste plus énormément de témoignages du passé, cependant ce qui reste est exceptionnel. 

Tout d’abord le vieux cimetière juif, lieu emprunt d’émotion dans lequel vous pourrez déambuler tout en détaillant les innombrables stèles. 

Pour y accéder il vous faudra d’abord traverser dans la synagogue Pinkas, qui vaut franchement le détour. 

Dans ce quartier vous trouverez aussi la synagogue Vieille-Nouvelle qui date du XIIIème siècle. 

Et enfin le lieu que j’ai préféré dans le quartier juif, la synagogue espagnole de style mauresque datant du XIXème siècle.Je vous laisse découvrir la beauté de ce lieu en photo, mais je tiens à vous signaler que cela ne rend qu’à moitié hommage à sa réelle magnificence.

Synagogue espagnole

Il faut savoir que lorsque vous achetez un ticket, il vous permet de visiter l’ensemble des monuments sur deux jours. 

J’en profite ici pour faire une transition vers la résistance des tchèques contre le nazisme. Si vous avez lu le livre HHhH consacré à l’assassinat de Reinhard Heydrich, bras droit d’Himmler et surnommé le boucher de Prague (ça vous laisse imaginer le pedigree du personnage), vous devez savoir quel fut le destin funeste des résistants à l’origine de sa mort. Peut être aurez-vous envie de visiter  la crypte de l’église Saint-Cyrille et Méthode située rue Resslova et rendre hommage à ces héros.

Encore une visite très émouvante. 

Raison numéro 5 : le parc de Petrin 

Vue du Petrin depuis l'hôtel de ville de Prague
Vue du Petrin depuis l’hôtel de ville 

C’est le moment de sortir vos baskets si ce n’est pas déjà fait. J’en profite pour vous dire qu’il est inutile d’emporter une paire de talons trop hauts pour vos soirées en ville. Tout est pavé.

Revenons au parc. À l’entrée, il y a tout d’abord un mémorial aux victimes du communisme. C’est une oeuvre particulièrement poignante qu’il faut prendre le temps d’apprécier. 

Ensuite, afin de pouvoir profiter pleinement de la vue que le parc offre, deux choix sont possibles : la marche (tout en montée, c’est une colline) ou le funiculaire. 

J’ai choisi la marche et ce fut rude. Il faut dire que je m’étais mis en tête de trouver le mur de la faim vanté dans un guide touristique … Alors je vous préviens, je fus déçue. Le mur et ben c’est juste un morceau de muraille. Datant certes du XIVème mais quand même. Petit point histoire, le nom fait référence à la famine de 1361 et il semblerait que les personnes les plus démunies aient trouvé comme moyen de subsistance le fait de participer à la construction de cette fortification. Anecdote aussi intéressante que le mur en lui même. 

Cependant, le parc est magnifique même si on peut vite s’y perdre. Ce n’est pas bien grave car la balade est agréable. 

Parc de Petrin

Plusieurs monuments sont disséminés au 4 coins du parc. 

Le principaux se situent tout en haut : une réplique de la tour Eiffel, le monastère de Strahov et une galerie d’art.

Depuis les hauteurs de la colline, on peut aussi admirer le pont Charles, la vieille ville et le château de Prague. 

Voilà donc mes 5 raisons d’aller à Prague. 

Je n’avais pas préparé mon voyage. J’ai commencé à me renseigner une fois sur place et l’aventure fut grandiose. 

J’avoue que je n’ai pas été fan de la cuisine locale, un peu grasse à mon gout et pas assez végétarienne, donc je préfère passer cet aspect sous silence. Du coup, je ne partagerai que la photo de ma gourmandise préférée le Trdelník. Parfait pour le gouter. 

Ce qui est génial à Prague aussi c’est que ce n’est pas une ville trop chère et que beaucoup de choses sont faisables à pied. 

Je me suis sentie en sécurité tout au long de ce voyage, même en me baladant très tard ou très tôt avec une amie. Bien évidemment ce sentiment n’engage que moi et je ne veux inciter personne à ne pas respecter les règles de prudence de base. 

Pour avoir plus d’informations pratiques sur Prague je vous invite à vous rendre sur ce site : https://www.visitonsprague.com/zones-quartiers

J’ai forcément oublié des choses. Alors dites moi ce que vous auriez ajouté. 

Cet article a 12 commentaires

  1. nous y avons passé presqu’une semaine et je suis loin d’avoir eu le temps de faire tout ce que je voulais! Le musée Mucha notamment ou la Maison à la Vierge noire sont encore sur ma liste . Depuis Prague, je recommanderai aussi de prendre un train tchèque pour aller visiter les villes alentours. Les trains sont tops et pas chers !

    1. Oui, le pays a l’air magnifique. Il gagne à être connu, au-delà de sa capitale.

  2. coucou

    on m’a beaucoup vanté cette ville, je suis tentée d’y aller mais du coup sans les enfants car avec les fêtards c’est mort je pense
    bises

    1. Ça dépend si toi aussi tu veux faire la fête 😉

  3. Prague fait partie des villes européennes que j’aimerai beaucoup découvrir. Ma soeur s’y est rendue l’année dernière et elle avait beaucoup aimé ! Mais dans ma top liste il y a d’abord Amsterdam 🙂
    Je pense comme toi, pour les beaux jours c’est plus agréable (comme pour toute virée je pense ^^)
    Bises
    Elsa

  4. Prague me ferait bien envie surtout pour son art et son architecture !!! Il me semble que ma sœur y avait été allée et elle avait adoré!!!!

  5. Ce pays propose un grand choix architectural, tout ce que l’on aime visiter. Pour l’instant, nous n’avons pas eu la chance de le découvrir mais, comme tu le dis, c’est toujours mieux de faire ces balades les beaux jours…surtout le long de l’eau

  6. Prague fait clairement partie des destinations que j’ai de côté, en tête, pour un gros week-end en 2019. Tellement hâte de découvrir ça ! 😀

  7. Coucou,

    J’ai commencé à parcourir ton article juste pour regarder tes photos … dans tes raison de visiter Prague, tes photos donnent envie d’y aller! Et ensuite tes raison donnent envie de prendre soit la voiture soit les billets d’avion directement ! C’est une Ville qui est très belle, j’y suis aller il y a plus de 15 ans (olala ça me rajeunis pas !) avec mes grands parents, et j’avais adoré la ville !
    Ce que tu n’a a mon sens pas mentionné comme raison, c’est de boire un bon chocolat chaud devant des viennoiseries qui on été créer à Vienne lors d’un siège de la ville ! (il y a que de ça que je me rappel de la visite guidé que j’avais fais à l’époque !! )
    Je te souhaite une très bonne année 2019 !

    1. Hahahaha en effet. Mais il faisait tellement chaud que je n’aurais jamais pu boire de chocolat 😉

  8. Hello ! Je ne suis jamais allée à Prague mais j’ai vu des reportages à la télé et c’est vrai que ça a l’air magnifique ! On le voit d’ailleurs bien sur tes photos. Ca me donne envie 😀 Et puis ce n’est même pas si loin que ça (surtout que je suis en Lorraine)

  9. Hello!
    J’avoue adorer les pays d’Europe Centrale/de l’est après avoir vécu un peu à Budapest. Beaucoup de gens m’ont conseillé d’aller à Prague, et après avoir vu tes photos, il faudra vraiment que j’y aille une fois!

    Belle année 2019 à toi

Laisser un commentaire

Fermer le menu